Comment trouver le bonheur au travail ?

Pour obtenir le bonheur au travail, vous devez agir et ne pas être passif et impuissant face aux situations. Vous devez changer la compréhension de vos expériences et vous donner les moyens d’agir pour vous épanouir dans votre travail. Le bonheur au travail est atteignable, il suffit de respecter quelques règles de base.

Évitez l’autoflagélation

Loin du bonheur au travail, nous avons tous tendance à nous laisser dépasser parfois par le poids des situations difficiles. Certaines personnes angoissent en pensant à une situation professionnelle passée. Vous culpabilisez et cela vous prend une énergie importante.
Même si cela est plus facile à dire, ces réactions sont contre productives et n’aboutissent à rien. Prenez conscience de la situation avec distance et objectivité comme s’il s’agissait d’une autre personne. Dépersonnalisez la situation. Ensuite, analysez les informations que vous avez sans porter de jugement et établissez un plan d’action. Mais préservez-vous et entretenez la sérénité. Et faites ce que vous avez à faire en préservant votre calme et votre confiance en vous.

Développez votre résilience

Dans votre activité professionnelle, vous devez développer la résilience qui est en fait la capacité à récupérer rapidement vos moyens, votre sang-froid et votre énergie pour rebondir et affronter la situation. Ne perdez pas de temps à trouver des fautes extérieures, à trouver un responsable. Non, reconstituez votre énergie et votre volonté d’agir. Ne vous morfondez pas, bouger. Le bonheur au travail en sera la récompense. Cette résilience vous apportera beaucoup aussi au niveau personnel face à un événement difficile.

Combattez les rancunes

La rancune demande une énergie très importante et n’a jamais résolu le problème. Si vous développez une rancune envers une ou plusieurs personnes, vous vous mettez en fait vous-même dans une situation délicate et négative. De plus la rancune rend aveugle. Vous n’avez pas la possibilité de prendre du recul. Vous restez focalisé sur un point négatif qui vous prend toute capacité à réfléchir positivement.
Agissez le premier et prenez les choses en main. Montrez que vous savez aller au-delà du ressentiment. Vous valez mieux que certaines personnes : Montrez-le !

Evacuez les jalousies

Comme la rancune, la jalousie est une impasse. Ce sentiment vous fait perdre du temps. Vous êtes jaloux d’une personne ? Demandez-vous pourquoi. Qu’a-t-elle de plus que vous ? Qu’avez-vous de moins ? Identifiez la différence qui vous mine et travaillez à devenir meilleur. Servez-vous de cette personne jalousée comme un modèle à dépasser. Identifiez ces forces pour en développer de plus importantes. Remplacez la frustration professionnelle par l’action. Débarrassez-vous de cela et visez le bonheur au travail.

Entretenez vos passions intérieures

Nous avons tous et toutes une passion, une activité personnelle ou professionnelle qui vous porte. Cette passion déjà en rapport avec votre job ou transposable est une source de bonheur au travail. Cette situation idéale de travailler sur vos passions est un luxe qu’on ne vous donnera pas aussi spontanément. C’est à vous de visualiser et de bien déterminer cette passion.
Ensuite, rechercher les éléments de cette passion qui peuvent servir les intérêts de votre entreprise. Elle vous donnera les conditions du bonheur au travail que si cela va dans le sens de la rentabilité ou la création de valeur sans vous éloigner de votre mission première. Ceci peut s’inscrire dans un projet d’intrapreneurship, L’intrapreneurship est une notion qu’il est, en général, difficile à faire admettre dans les entreprises françaises, mais c’est une tendance qui se développe.

Soyez plus empathique

Nous avons souvent une fâcheuse tendance à développer des affinités en fonction de nos intérêts. Et nous cherchons à développer un bon feeling avec notre hiérarchie, nos clients, en fait avec les parties prenantes qui présentent un intérêt pour nous-même.
Il peut être intéressant de considérer l’autre comme une richesse à découvrir et non comme un super-marché dans lequel nous allons piocher en fonction de nos besoins immédiats. Sachons écouter et comprendre un peu plus l’autre et développer une relation interpersonnelle plus profonde, sincère et durable. Vous verrez que cela contribuera d’une façon non négligeable au bonheur au travail. Les rapports seront plus authentiques.

bonheur au travail

Relativisez les difficultés

Lorsqu’un problème important arrive, heureusement c’est relativement rare, je me dit d’une façon automatique : « De toute façon, dans un an j’en rirai et cela va passer. Cela passe toujours ». Cette petite parole me permet de relativiser les difficultés et de ne pas mettre un poids surdimensionné aux événements. Sur le moment, tout vous paraît énorme, insurmontable, mais rappelez-vous des difficultés passées. Elles sont bien passées et vous saurez gérer et votre résilience vous permettra de rebondir d’autant mieux.
Le fait de savoir cela vous rend plus léger et vous apporte une vision différente de votre environnement professionnel et du bonheur au travail.

Ne copiez aucun modèle de bonheur au travail

Certaines entreprises font appel à des consultants dédiés au bonheur au travail. Ceci ne peut qu’amener perte de temps, d’énergie et d’argent. Le bonheur ne s’impose pas, ne se calcule pas, il se suscite en mettant en place des conditions favorisant le bonheur au travail. C’est comme si vous faisiez appel à un consultant pour être de bon humeur le matin.
Cela se fait par des ingrédients bien distillés. Convenez avec moi que le bonheur au travail doit apparaître naturellement sans suivre une recette ou mettre en place des process. De plus cet objectif s’atteint différemment en fonction de l’identité, la personnalité des sujets.

Privilégiez la démarche au but 

Ce point découle du précédent, puisque de toute façon vous ne pouvez pas garantir l’atteinte du résultat et de quel résultat. Par contre vous pouvez agir sur la façon d’avancer et d’agir. C’est aussi simple que sa propre vie : Vous n’avez pas la maîtrise sur le résultat final (ou, quand, comment), mais vous pouvez vous créer une vie passionnante ou au contraire la rendre complètement insipide. Pour le bonheur au travail, c’est la même démarche. Privilégiez la recherche de ce bonheur au travail, mais ne focalisez pas sur l’état en tant que tel à atteindre.

Recentrez vous et vos actions

Le fait de vouloir tout faire dans tous les sens n’amène que stress, insatisfaction et frustration. Sachez déléguer, sous-traiter certaines taches inutiles. Trouvez votre système pour que vous puissiez vous recentrer sur vous-même et sur vos actions afin d’atteindre le bonheur au travail.
Apportez une énergie plus importante sur un objectif ou moins d’objectifs pour aller en profondeur et ainsi créer plus de valeur, plutôt que de disperser votre énergie sur plus de taches. Dans cette dernière configuration vous ne faites que travailler en surface, vous serez peu considéré et votre médiocre résultat ne vous satisfera pas. Mais avec la bonne méthode vous ferez plus, mieux, plus vite. Alors recentrez-vous !

Et vous ? Avez-vous trouvé votre bonheur au travail ?

franck brunet

Franck BRUNET
Directeur de publication de www.creer-gagner.com
Pour les entrepreneurs aventuriers et passionnés

 

A lire aussi :
– La réussite, c’est quoi pour vous ?
La créativité pour vendre plus
Comment une entreprise peut bénéficier de Pokémon Go
– Prenez 5 minutes pour réussir
– 12 façons créatives d’utiliser Snapchat pour son entreprise
– Êtes-vous prêt à être indépendant ?
– Vous aussi vous avez peur de la 4ème révolution ?
– Comment avoir l’esprit d’entreprendre ?
– L’entrepreneuriat en France